mercredi 12 mars 2014

La jurisprudence de Benoit, selon Saint Pierre.

Que dire des affirmations du Pape de la religion catholique, lors de son voyage en Afrique ? Est-ce un cataclysme ? Est-ce un énième fléau imposé par Dieu ? Ou des propos d’un vieillard gâteux ?
Sûrement pas, venant d’un des plus fameux et intelligents théologiens de cette même église.
Qu’un idiot parle de la sorte du préservatif serait compréhensible et pardonnable venant d’un esprit inferieur !
Benoit XVI est bien plus malin, en voyage officiel en Afrique un des continents comptant le plus de fidèles, il en profite pour marteler sa façon d’interpréter les paroles saintes. Pas étonnant de la part de celui qui dans l’ombre de Jean-Paul II à étouffé les premières affaires de pédophilie éclaboussant l’église il y a quelques années et qui maintenant au pouvoir martèle ses vérités. Plutôt que voyage, parlons de croisade.
Parlons-en de ses vérités, l’avortement d’une fillette violée vaut l’excommunication ! Bien sur, se faire violer c’est sale pour la blanche religion! ( c’est un acte sexuel sans but de reproduction et hors mariage! ).
Porter le préservatif, ce n’est pas normal et condamnable car la sexualité n’a pour but que la reproduction ! Bien sur, les prêtres pédophiles eux n’ont pas besoin d’en porter mais ils ont droit de violer des enfants ! Tuer des gens c’est pas bien ! Sauf bien sur en ne portant pas de préservatifs.
Ceci n’est qu’un avant gout de la régression que vient de faire cette église, se disant proche des faibles, si compassionnelle, si ouverte à son prochain.
Allons demander aux fillettes Africaines, violées par des malades du sida pour se soigner, se quelles en pensent ! Peut-être que la double peine est pour elles, violées, séropositives, dans la misère, et en plus en triple peine rejetées par leur communautés (souvent catholique), car elles ne sont plus vierges. Ce n’est pas grave, faute de psychologues et faute de soins, elles seront sans doute recueillies par un de ses orphelinats, de la blanche religion, qui mettra avec un peu de chance à leur disposition, un prêtre, muté dans un village Africain reculé, par les services de sa si triste Sainteté pour pédophilie.
Catholiques attention, car votre religion engendre de plus en plus de fanatismes, détruisant des cliniques, des centres d’aides aux femmes violées, des distributeurs de préservatifs, des maternités, des « ratonnades » d’homosexuels, et dans certains pays condamnent à mort sur votre sainte Bible !
Avec un ancien des jeunesses hitlériennes, geôlier des travailleurs forcés du camp de Dachau, Inquisition à craindre et à suivre !